Le pourquoi et le comment de la recherche reproductible

le Lundi 07 Novembre 2022 à l’Ined dans la salle Sauvy de 11h30 à 12h30 en Hybride (présentiel + possibilité de connexion).

Présenté par : Konrad Hinsen (CNRS) ; Discutant : à venir !

Résumé

La reproductibilité est une des valeurs centrales de la recherche scientifique. Néanmoins, un grand nombre de travaux publiés au cours des20 dernières années se sont avérés non-reproductibles. Cette découverte inattendue, nommée parfois "la crise de la reproductibilité", a mené à une prise de conscience dans toutes les disciplines scientifiques, et à une volonté d’améliorer les pratiques. 

Une analyse plus approfondie de la reproductibilité montre qu’il y en a trois types distincts : expérimentale, statistique, et computationnelle. 

Les discours en histoire et philosophie des sciences portent essentiellement sur le premier type, mais ce sont les deux autres qui dominent dans la crise. Leurs origines sont des évolutions récentes dans la méthodologie scientifique, dans lesquels l’informatique joue un rôle important. 

Dans le cadre du mouvement émergent de la Science Ouverte, la reproductibilité aura le rôle d’un label de qualité, qui sera de plus en plus demandé par les revues et les organismes de recherche et de financement. Les outils informatiques des chercheurs devront évoluer pour faciliter, et dans certains cas même garantir, la reproductibilité des résultats publiés.

Biographie de Konrad Hinsen

chercheur CNRS au Centre de Biophysique Moléculaire à
 Orléans, physicien d’origine, sujets de recherche: la simulation
 biomoléculaire et la méthodologie du calcul scientifique, co-auteur d’un
 MOOC sur la recherche reproductible.