Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/28461/243.png

En marge du couple. Genre et normes conjugales

Documents de travail

243, 2018, 96 pages

Cette journée d’étude interroge le couple comme institution et comme norme. Pour ce faire, elle adopte une approche originale : plutôt que de s’intéresser aux formes dominantes de la conjugalité, elle attire l’attention sur la situation des femmes et des hommes en marge de la vie conjugale. Il s’agit donc d’étudier le couple du point de vue des personnes qui en sont exclues ou s’en détournent, d’une part, et de porter l’attention sur des formes alternatives de conjugalité, d’autre part. Par cette approche, les différences de sexe qui marquent les pratiques, les représentations et les attentes relatives au couple sont mises en exergue. Dans le contexte actuel d’une diversification des normes conjugales, comment ces normes se déclinent-elles selon le genre ? L’ouverture des possibles qui semble désormais caractériser la vie affective, est-elle aussi large pour les deux sexes ? Enfin, les femmes et les hommes en marge du couple, sont-ils dans des situations analogues ? Les communications apportent des réponses à ces questions dans le cadre de deux séances. La première est consacrée à la vie hors couple, c’est-à-dire la situation des personnes sans partenaire. Elle a réuni des chercheur-e-s travaillant sur la question du célibat dans différents pays du monde. La deuxième séance porte, elle, sur des arrangements conjugaux à la marge. Centrée sur la France, elle explore la diversité contemporaine des formes de vie en couple.

Sur le même thème