Rechercher une publication

Afficher plus de champs
@@src2@@

Naissance d’une population

Les Français établis au Canada au XVIIe siècle
Nouvelle édition revue et corrigée

Collection : Coéditions

2020, 376 pages

n° ISBN 9782760643017

36,00 € Acheter

n° ISBN 9782760643024

25,00 € Acheter

Avant-propos

Chapitre 1. De l’ancienne à la Nouvelle-France : un mouvement migratoire restreint
Yves Landry, Réal Bates, Mario Boleda

Chapitre 2. Sources et critiques des données
Hubert Charbonneau, Bertrand Desjardins

Chapitre 3. Profil des pionniers à l’arrivée
André Guillemette, Jacques Légaré

Chapitre 4. Nuptialité
Bertrand Desjardins, Jacques Légaré

Chapitre 5. Fécondité
Hubert Charbonneau, Yves Landry

Chapitre 6. Descendance et contribution génétique
Hubert Charbonneau, Bertrand Desjardins

Chapitre 7. Mortalité
François Nault, Jacques Légaré

Chapitre 8. Itinéraire individuel et familial
Yves Landry, Jacques Légaré

Chapitre 9. Gémellité
Hubert Charbonneau

Conclusion générale

Annexes
Tableaux relatifs au calcul des taux de fécondité
Tableaux de données brutes
Liste des pionniers avec leur descendance au 31 décembre 1729

 

Quand, au début du XVIIe siècle, les Français entreprennent d’occuper la région du Saint-Laurent, ils s’installent dans un territoire inhabité, où seuls des nomades séjournent temporairement pour chasser et pêcher. C’est donc en terre pratiquement vierge que s’établissent les premiers colons du Canada. Leur implantation va constituer, en quelque sorte, la naissance d’une population, l’embryon et la genèse d’une implantation humaine amenée à un grand développement.

Qui sont ces Français qui prennent ainsi possession d’un pays neuf ? Cet ouvrage restitue le comportement de ces pionniers en termes de nuptialité, de fécondité et de mortalité. Dans quelle mesure se distinguent-ils de leurs contemporains ou même de leurs descendants canadiens ? Jusqu’à quel point constituent-ils le résultat d’une sélection qui les a poussés à franchir l’Atlantique et à s’implanter en terre inconnue ?

Aucune autre population pionnière n’a pu être étudiée avec une telle minutie, du moins pour une période aussi reculée. Cela résulte de l’analyse approfondie d’un registre de population constitué principalement à partir de registres de naissances, mariages et décès.

Cet ouvrage novateur qui offre un éclairage approfondi sur les populations de migrants établis au Nouveau Monde s’est enrichi, dans cette réédition, d’un chapitre inédit sur la gémellité, complétant ainsi une somme unique d’analyses d’une population en devenir.

Hubert Charbonneau est professeur émérite au Département de démographie de l’Université de Montréal, où il a enseigné pendant trente-cinq ans et où il a fondé et dirigé avec Jacques Légaré le Programme de recherche en démographie historique. Docteur en démographie de l’Université de Paris, il est, entre autres, l’auteur de Vie et mort de nos ancêtres (Presses de l’Université de Montréal, 1975) et de Tourouvre-au-Perche aux XVIIe et XVIIIe siècles. Étude de démographie historique (Éditions de l’Ined, 1970).

Du même auteur

Sur le même thème