Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/30105/576.png

Pakistan : un pays de plus de 200 millions d’habitants en retard dans la transition démographique

Population et Sociétés

576, avril 2020

Le dernier recensement du Pakistan a été une surprise, révélant une population plus nombreuse que prévu. La fécondité, encore élevée, alimente une croissance démographique soutenue dans un pays qui est le cinquième le plus peuplé du monde. Anne Goujon, Asif Wazir et Nicholas Gailey décrivent les évolutions démographiques des trois dernières décennies au Pakistan et expliquent les raisons de la lenteur de la transition démographique dans ce pays.

Le Pakistan comptait 208 millions d’habitants en 2017 d’après le dernier recensement de sa population. Celle-ci s’est accrue de 2,4% par an depuis le recensement précédent de 1998. Le pays connaît une transition démographique plus lente que la plupart de ses voisins d’Asie. L’indice synthétique de fécondité (ISF) y est plus élevé, 3,6 enfants par femme en moyenne en 2017, et y baisse plus lentement.

Sur le même thème