Rechercher une publication

Afficher plus de champs
Population 1996, n°2
/fichier/s_rubrique/19798/picto.fr.population.1996.n2.jpg

Population 1996, n°2

1996

Papier

20,00 €
  •  Alain Girard - Louis Roussel
  • De quelques usages du nombre en sociologie. Autour des travaux d’Alain Girard, de la formation et de l’insertion des jeunes - José Rose
  • La mortalité en Russie aux XVIIIe et XIXe siècles : estimations locales à partir des Revizii - Alain Blum, Irina Troitskaja
  • La mortalité des enfants du Sahel en ville et au village - Richard Lalou, Thomas K. Legrand
  • Images de la famille italienne en mutation - Rossella Palomba, Luciana Quattrociocchi
  • Les dispenses civiles au mariage de 1960 à 1992.
    II. Le mariage posthume : mariage de raison ou mariage d’amour ? - Michèle Biégelmann-Massari

LE CINQUANTIÈME ANNIVERSAIRE DE L’INED

  • Spécificité de la démographie française - Roland Pressat
  • L’apport de l’école louvaniste de démographie : réflexions critiques sur le passé et nouveaux défis pour l’avenir des sciences de la population - Michel Loriaux
  • Un demi-siècle de démographie dans les pays industriels. Quelques réflexions sur un bilan - Louis Roussel, Jean-Claude Chasteland
  • Démographie, statistique et vie privée - Benoît Riandey

Notes et documents

  •  Influence du sexe des premiers enfants sur le comportement reproducteur : une étude canadienne - Jacques D. Marleau, Jean-François Saucier
  • Où se marie-t-on, où meurt-on ? Les mentions marginales dans le Val-de-Marne et à Paris - Jacques Houdailles
  • Affiner la mesure de la migration en Irlande du Nord - Youssef Courbage
  • Effet de stratification et structure génétique d’une population : les Dogon de Sangha (Mali) - Gil Bellis et al.
  • Le rôle des familles nombreuses dans la fécondité : le cas de la province orientale de l’Arabie saoudite - Abu Jafar M. Suffian

Bibliographie

Analyse critique

  • Journal of family history : Medieval monogamy
  • American Demographics : Vision in an aging America
  • Migración y desigualidad social. Población y desigualidad social en México - Ana Maria Chavez
  • Journal of comparative family studies : Gender and the distribution of household work. Female college faculty in the United States and China
  • L’invention de la table de mortalité. De Graunt à Wargentin (1662-1766) - Jacques Dupâquier
  • L’Irlande au temps de la grande famine - Peter Gray
  • Homo : Trends in mortality and health status in South Africa vues the last thousand years and their implications for the opportunity for natural selection
  • Population Today - Machiko Janagishita, F. Landis-Mackellar
  • Journal of comparative family studies : Freedom of partner choice in Togo
  • Journal of biosocial science : Sleep habits and psychosomatic health complaints in a majority in Japan
  • Population and environment : Population.: Past growth and future control
  • World Watch : Television continous to spread

 

 


La mortalité en Russie aux XVIIIe et XIXe siècles. Estimations locales à partir des Revizii
Alain Blum, Irina Troitskaja

L’histoire démographique de l’Empire russe est encore mal connue, la démographie historique n’ayant jamais été très développée en Russie. Or ce pays dispose de sources particulièrement précieuses, sans doute plus riches encore que celles dont disposent la plupart des États européens au XVIIIe siècle, qui permettent d’engager des recherches de démographie historique. Dans cet article, nous décrivons brièvement les revizii, sources nominatives de type dénombrement, qui existent, et dans l’ensemble ont été conservées, depuis le début du XVIIIe siècle jusqu’au milieu du XIXe siècle. Nous montrons la richesse d’une telle source pour aborder la démographie historique en Russie, et les utilisons pour étudier la mortalité dans la région de Moscou, à un siècle d’intervalle, en 1750 et 1850 environ. Nous avons à cet effet, et grâce à ces sources, estimé des tables de mortalité précises, que nous comparons avec les tables connues au XVIIIe siècle, ainsi qu’avec les ébauches de construction de tables élaborées dans le seconde moitié du XIXe siècle en Russie. Nous montrons que si la mortalité au milieu du XVIIIe siècle était très semblable (en structure et en intensité) à celle de la France à la même époque, un siècle plus tard la mortalité n’a pratiquement pas bougé en Russie, alors qu’elle a considérablement baissé en France.

La mortalité des enfants du Sahel en ville et au village
Richard Lalou, Thomas K. Legrand

En l’espace d’un peu plus de quarante ans, la santé dans les villes du Tiers-Monde a tour à tour emprunté les visages du meilleur et du pire. Dans les années 1950-1960, la ville était le lieu privilégié de la santé. Depuis ce temps, la très rapide croissance démographique des villes du Tiers-Monde n’a pas été accompagnée, en général, d’une expansion suffisante des structures sanitaires et médicales et des équipements collectifs, et la ville est devenue, surtout dans les quartiers spontanés, synonyme d’insalubrité et de vie précaire. Cet article propose d’abord un cadre conceptuel pour l’analyse de la santé des enfants selon leur lieu de résidence. Ensuite, les données des Enquêtes sur la Mortalité Infantile au Sahel, menées dans les villes de Bamako et de Bobo-Dioulasso et dans une région rurale du Sénégal, sont utilisées pour vérifier si la ville reste, en Afrique sahélienne, un espace privilégié pour la santé. On observe une surmortalité marquée des petits ruraux, surtout au cours de la deuxième année. Ce handicap persiste même au regard des quartiers urbains défavorisés. Cependant, dans l’ensemble, les caractéristiques individuelles et de ménage montrent des effets semblables sur la mortalité des enfants en milieu urbain et rural.

Images de la famille italienne en mutation
Rossella Palomba, Luciana Quattrociocchi

L’évolution de la famille italienne au cours des années quatre-vingt est mesurée par la comparaison de données d’enquêtes de l’ISTAT en 1983 et 1990. Les résultats sont présentés du point de vue des individus, selon la participation de ceux-ci à diverses configurations familiales. Le mariage reste l’élément central de la vie familiale italienne. Pour les jeunes adultes, le choix est simple : prolonger le séjour chez leurs parents ou former un mariage et, généralement, y avoir des enfants. Aux âges centraux de la vie, la part des familles monoparentales s’élargit, suite à la montée, modérée, des ruptures. La diversification des formes familiales n’apparaît guère qu’aux étapes ultimes de la vie, au moment du veuvage.

Davantage que dans les pays occidentaux voisins, la structure des familles reste simple en Italie. Cette forte continuité n’exclut pas le changement mais le rend difficile à saisir statistiquement.

Les dispenses civiles au mariage de 1960 à 1992 II. Le mariage posthume : Mariage de raison ou mariage d’amour ?
Michèle Biégelmann-Massari

En décembre 1959, le Code civil introduisait la possibilité d’épouser un « fiancé » déjà décédé. Cette disposition, unique du droit français, est à l’origine d’un peu moins de cinquante requêtes présentées en moyenne chaque année au Président de la République. L’examen de cet ensemble et du profil socio-démographique de ceux - celles le plus souvent - qui les présentent prolonge l’étude des dispenses pour parenté et confirme le rôle déterminant de l’activité professionnelle féminine dans les motifs de la désaffection que rencontre aujourd’hui l’institution matrimoniale. Les enjeux économiques sous-jacents à toute union, quelle que soit sa forme, transparaissent, malgré un discours privilégiant la dimension affective de la démarche.