Est-il vrai que la mortalité infantile est en hausse en France ?

Après une baisse continue durant le XXe siècle, le taux de mortalité infantile connaît une légère hausse depuis 2012 en France, alors qu’il tend à baisser dans quasiment tous les pays de l’UE27. En 2019, il s’établit à 3,8 pour 1000 naissances vivantes (3,6 en métropole), ce qui place la France au-dessus de la moyenne européenne. La hausse du taux de mortalité infantile est particulièrement marquée lors de la première semaine de vie qui concentre 47,8 % des décès.

Les données d’état civil ne permettant pas de disposer d’informations d’ordre médical, seules des hypothèses visant à expliquer cette augmentation sont émises, telles que la hausse de l’âge des mères au moment de l’accouchement, l’accroissement des grossesses multiples, les situations de précarité ou encore une dégradation du circuit de soins.

Mise en ligne : mai 2022