Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19574/document.travail.2012.183.discrimination.perception.experience.jpg

Les discriminations en France : entre perception et expérience

Documents de travail

183, 2012, 33 pages

  1. Panorama des discriminations mesurées dans TeO : la discrimination auto-reportée et les discriminations situationnelles
  2. Où se tient la discrimination ?
  3. Le motif ethno-racial prédomine
  4. Les discriminés sont-ils égaux devant la discrimination ?
  5. La perception et l’expérience des discriminations au fil desgénérations
Les discriminations sont un fait reconnu en France, mais leur évaluation quantitative est complexe. L’enquête TeO permet de mesurer les discriminations à travers plusieurs indicateurs : les représentations de l’existence des discriminations, l’expérience auto-reportée par les personnes, les situations discriminatoires dans différents domaines de la vie sociale : école, emploi, logement, santé, accès aux services. Les résultats des indicateurs sont présentés pour les différents groupes d’immigrés et descendants d’immigrés et sont comparés avec la situation déclarée par la population majoritaire. Il en ressort que les discriminations sont principalement déclarées par les minorités visibles et que l’origine et la couleur de peau sont les principaux facteurs de discrimination déclarés en France aujourd’hui.

Du même auteur

Sur le même thème