Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/29081/565_fr.jpg

Quels prénoms les immigrés donnent-ils à leurs enfants en France ?

Population et Sociétés

565, avril 2019

Les prénoms donnés par les immigrés à leurs enfants, et ceux que reçoivent à la génération suivante leurs petits-enfants, sont-ils puisés dans le registre des prénoms des pays d’origine, ou sont-ils au contraire similaires à ceux donnés par la population majoritaire ? Analysant les données de l’enquête Trajectoires et Origines, Baptiste Coulmont et Patrick Simon montrent que cela dépend des pays et cultures d’origine.

La convergence entre population majoritaire et descendants d’immigrés ne se fait pas autour de prénoms typiquement « français », mais de prénoms internationaux auxquels tous et toutes peuvent s’identifier. Pour les enfants ou petits-enfants d’immigrés d’origines maghrébine, des prénoms arabo-musulmans continuent en partie à être donnés ainsi que de nouveaux prénoms (Yanis, Rayane ou Lina) perçus comme d’origine maghrébine par la population majoritaire.

  • Baptiste Coulmont

Patrick Simon

Du même auteur

Sur le même thème