Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19331/cahiers160.jpg

Genre et sociétés en Afrique

Implications pour le développement

Collection : Cahiers

160, 2007, 432 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-0160-2

29,50 €

Table des matières

Introduction Thérèse Locoh

Première partie • L’émergence des questions de genre dans les sociétés africaines

  • Chapitre 1 - L’appropriation des études sur le genre en Afrique subsaharienne,
    F. Sow
  • Chapitre 2 - Des femmes colonisées aux femmes de l’indépendance,
    C. Coquery-Vidrovitch
  • Chapitre 3 - Paroles d’hommes, paroles de femmes dans la littérature africaine,
    D. Coussy
  • Chapitre 4 - Les Marocaines en politique, entre islamistes et modernistes,
    H. Alami, M’Chichi

Deuxième partie • L’emprise des rapports de genre : santé, scolarisation, travail

  • Chapitre 5 - Surmortalité et santé des petites filles en Afrique. Tendances des années 1970 aux années 1990,
    D. Tabutin, C. Gourbin, G. Beninguisse
  • Chapitre 6 - Le sida, révélateur des disparités de genre en Afrique,
    A. Desgrées du Loû, P. Msellati, C. Welffens-Ekra
  • Chapitre 7 - L’évolution des inégalités d’accès à l’instruction en Afrique depuis 1960,
    M.-F. Lange
  • Chapitre 8 - L’émancipation des Africaines par l’école : mythe ou réalité ?
    C. M. Zoungrana, I. Ouédraogo, R. Marcoux
  • Chapitre 9 - Ethnies, genre et scolarisation au Burkina Faso,
    J.-F. Kobiané
  • Chapitre 10 - L’invisibilité du travail des femmes : l’exemple du milieu rural tunisien,
    S. Triki
  • Chapitre 11 - Masculinité et partage des rôles au sein du ménage à Ibadan, Nigeria,
    A. R. Abidemi

Troisième partie • Le genre au quotidien : pratiques matrimoniales et procréation

  • Chapitre 12 - Nuptialité et rapports de genre en Afrique. tendances de l’entrée en union, 1950-1999,
    V. Hertrich
  • Chapitre 13 - Mariage, sexualité et reproduction chez les nomades foulbés (sud Borno, Nigeria),
    A.-M. Sa’ad
  • Chapitre 14 - Veuvage et lévirat : une étude de cas à Mlomp (Sénégal),
    C. Enel, G. Pison
  • Chapitre 15 - L’évolution de la formation des unions à Libreville,
    M. Mouvagha-Sow
  • Chapitre 16 - Le divorce, une source d’émancipation pour les femmes ? Une enquête à Dakar et Saint-Louis,
    F. Binetou Dial
  • Chapitre 17 - Projets de fécondité en Afrique de l’Ouest : quelles négociations entre hommes et femmes ?
    A. Andro
  • Chapitre 18 - Santé de reproduction et statut des femmes dans le ménage : l’exemple du Cameroun et du Maroc,
    G. Beninguisse, F. Bakass
  •  Annexe - Les Africaines à l’époque coloniale.
    Corpus bibliographique réuni par C.Coquery-Vidrovitch




Au-delà des différences biologiques qui caractérisent chaque sexe, les inégalités de statut entre hommes et femmes et les rapports qui en découlent ont un caractère socialement construit,c’est ce qu’exprime le concept de « genre ». Chaque société structure un système de genre, c’est-à-dire un ensemble de normes, de croyances, de connaissances sélectives qui vont guider les comportements sexués, imposer des rôles, valoriser certaines attitudes et en condamner d’autres.

La problématique du développement des pays du Sud est progressivement passée d’une vue misérabiliste de la « condition des femmes » à une approche qui place la dynamique des rapports sexués au coeur de la réflexion. Connaître ces dynamiques, leurs interférences avec les évolutions en cours et notamment les moyens de renforcer le pouvoir de décision des femmes (empowerment) est une priorité stratégique pour le développement.

En Afrique, les recherches de projets intégrant le genre, encore très rares, restent un énorme chantier. Cet ouvrage fait un bilan des connaissances sur les rapports de genre tels qu’ils s’expriment dans l’histoire des sociétés, les institutions, la production économique et dans les comportements vis-à-vis de la santé, du mariage et de la constitution de la famille. Pour la première fois, des synthèses sur les inégalités de santé dans l’enfance et sur la nuptialité pour l’ensemble de l’Afrique, y sont présentées. Démographie et statistique ont une place centrale, mais les approches qualitatives et les contributions d’historiens, d’économistes et de sociologues apportent l’enrichissement d’une vision multidisciplinaire sur les questions de genre dans les sociétés africaines.

Thérèse Locoh, chercheure à l’Ined, a travaillé sur les questions d’évolution de la fécondité en Afrique sub-saharienne, les structures familiales et leurs mutations en Afrique, les nouveaux comportements d’entrée en union dans les villes africaines et les rapports de genre dans les pays en développement.

Sur le même thème