Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19377/ee_14_une_communaute._allemande_9782733210406.jpg

Une communauté allemande au Brésil

De l’immigration aux contacts culturels, XIXe-XXe siècle.

Collection : Études et enquêtes historiques

2011, 200 pages

Papier

n° ISBN 978-2-7332-1040-6

25,50 € Acheter

Préface de Michel Oris

Introduction

Un « bouillon de culture » urbain et un problème de recherche. Construction et déconstruction d’une « culture immigrante »

Chapitre 1 : L’immigration des européens au brésil

Première partie

Histoire démographique d’une communauté ethnique

Chapitre 2 : La fécondité de trois cohortes

Chapitre 3 : Fécondité : des comportements différenciés

Deuxième partie

Histoire culturelle : sexualité, famille et ethnicité

Chapitre 4: Mariage, sexualité, reproduction

Chapitre 5: Immigration et famille

Chapitre 6 : Johann, Johannes, Hans, João... Quel nom de baptême choisir ?

Conclusion

À propos des limites d’une méthode 

Cet ouvrage retrace l’histoire d’une communauté d’immigrants et de ses descendants, venus s’installer au Brésil, dans la province du Parana, et plus précisément dans la ville de Curitiba. Son ̀fil conducteur consiste à montrer comment, sous un angle bien particulier, s’est réalisé le processus en vertu duquel des immigrants allemands et leurs descendants - aussi bien les pionniers que ceux qui sont venus par la suite, en un flux continu organisés autour d’une profession de foi et d’une paroisse, sont graduellement devenus « Brésiliens ». À compter d’un certain point, ses membres fusionnèrent en une identité ethnique constamment reconstruite autour de traits culturels qui évoluèrent au fil du temps, transmis par les diverses générations.

Extrait

"Ils ont quitté la petite ville de Glauchau, dans la Saxe, en 1854, avec un groupe de plus de trente personnes : sept hommes qui voyageaient seuls (quatre tisserands de 17, 21, 24 et 39 ans, deux cordonniers de 21 ans, un cordier de 37 ans et un typographe de 29 ans) ; deux couples sans enfant (un avocat de 36 ans et sa femme de 32 ans ; un homme de 32 ans, de profession inconnue, avec sa femme du même âge) ; deux couples avec des enfants, outre les Strobel (Christian, 35 ans, sa femme Christine, 28 ans, leurs enfants Emilie Bertha, Gustav Hermann et Emil Robert, âgés respectivement de 7, de 5 et 1 an) ; un médecin de 36 ans, sa femme de 39 ans et leur quatre enfants de 1 à 3 ans ; un mouleur de 25 ans, sa femme de 22 ans et leur fille d’un an et demi ; la famille d’un industriel de 43 ans, qui comptait 10 personnes, y compris sa femme de 39 ans, et dont certains membres portaient des patronymes différents mais qui pouvaient être parents. Dans le groupe, tous étaient protestants."

Lire le focus sur "Une communauté allemande au Brésil".

Sur le même thème