Rechercher une publication

Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19615/couvrollet.gif

Les enfants au XIXè siècle

2001, 260 pages

Papier

n° ISBN 2-01-235434-3

0,00 €
Au XIXe siècle, la mortalité recule, la population augmente, et la natalité diminue. Chaque famille fait moins d’enfants, car ceux-ci ont plus de chances de rester en vie. Celle nouvelle donne démographique transforme en profondeur la place de l’enfant dans la famille et dans la société du XIXe siècle. L’enfant, devenu rare, a plus de valeur, il devient l’objet d’attentions nouvelles, d’un autre regard. De nouveaux comportements apparaissent, de nouveaux questionnements apparaissent : l’enfant a-t-il des droits ? Comment peuvent-ils se conjuguer avec l’autorité parentale ?

Du même auteur