Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/18774/picto.fr.population.societes.2002.383.evolution.demographique.retraites.jpg

Evolutions démographiques et retraites : quinze ans de débat

Population et Sociétés

383, octobre 2002

n° ISSN 01847783

  • Moins d’actifs ou plus de retraités ?
  • Retraites et progrès de productivité : ce que la croissance économique ne résout pas...
  • ...et ce qu’elle peut faciliter
  • Deux voies complémentaires : l’épargne ou la prolongation de l’activité

 

La question de l’avenir des retraites occupe l’actualité depuis au moins une quinzaine d’années. Deux événements fondateurs ont été la publication du rapport « Vieillir solidaires » du Commissariat Général du Plan en 1986 [1, 2] et celle du « Livre blanc sur les retraites », cinq ans plus tard [3]. Depuis cette date, le sujet n’a plus guère quitté l’agenda social : réforme dite « Balladur » de 1993, tentative d’extension de la réforme de 1993 aux régimes spéciaux en 1995, rapport Charpin en 1999 [4], mise en place du Conseil d’orientation des retraites en 2000, dont le premier rapport a été remis à l’automne 2001 [5].

Le débat dure parce que les systèmes de retraite sont des ensembles lourds et complexes qui ne peuvent évoluer que très lentement, mais aussi en raison des difficultés à s’entendre sur un diagnostic concernant les perspectives démographiques et leurs conséquences pour les systèmes de retraite. Ce débat a néanmoins progressé. Alors que se profile le passage à la retraite des premières générations de baby-boomers (figure 1), un état des lieux permet d’identifier les désaccords initiaux qui ont pu être résorbés et les points qui posent encore problème.

 

Du même auteur

Sur le même thème