Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/18766/picto.fr.population.societes.2000.356.revenus.retraites.jpg

Les revenus des retraités

Population et Sociétés

356, avril 2000

n° ISSN 01847783

  • Niveaux de vie des retraités et des actifs
  • La retraite, substitut du salaire
  • Emploi-retraite : un futur incertain

 

 

L’ordonnance du 4 octobre 1945 et les lois des 22 mai et 13 septembre 1946, qui ont organisé la Sécurité sociale et instauré l’assurance vieillesse, n’ont pas mis instantanément fin à la détresse économique et morale qui caractérisait si fréquemment la population âgée. En 1960, lors de l’installation de la Commission d’étude des problèmes de la vieillesse (Commission Laroque), alors que la société française commençait à bénéficier des bienfaits d’une croissance économique soutenue, de très nombreuses personnes âgées restaient dans le besoin. Ainsi, plus de 2,5 millions de 65 ans ou plus (sur moins de 5,5 millions au total) percevaient une allocation complémentaire versée par le Fonds national de solidarité (créé par la loi du 30 juin 1956), le minimum vieillesse représentant pourtant alors moins de 40% du salaire minimum (SMIG à l’époque).

Du même auteur

Sur le même thème