Valérie Golaz

Chargée de recherche
valerie.golaz@ined.fr 33 (0) 6 43 08 47 86 +33(0) 1 56 06 21 99
Secrétariat : Nicoleta-Adriana Banta 33(0) 1 56 06 21 57

Domaine(s) de recherche

Le coeur de mes recherches porte sur les transformations rapides que connaissent les pays d’Afrique de l’Est et Madagascar en termes de vulnérabilité, de stratégies des individus et des familles pour réussir et de politiques publiques à partir de trois entrées principales : la mobilité spatiale, la famille et l’accès aux ressources. Cela se décline en :

- un axe sur la croissance démographique et les relations population-environnement, qui porte sur les transformations de l’espace et les dynamiques familiales et de mobilité sous-jacentes,
- un axe sur les relations familiales et le réseau de parenté au fil de la vie, en particulier dans l’enfance, la jeunesse et en ce qui concerne les personnes âgées.

Je m'intéresse également au soutien familial et aux politiques sociales dans le reste du monde
ainsi qu'au méthodes de collecte et d'analyse (analyse démographique des biographies et modèles multiniveau, articulations entre quantitatif, qualitatif et spatial en démographie)

Parole de chercheur-e

Valérie Golaz nous parle du Manuel pratique d’analyse multiniveau

Lire l’entretien

Quelques publications

GASTINEAU B., GOLAZ V., DOS SANTOS S., 2018, Modes d’adaptation des sociétés rurales à la croissance démographique : les cas de Madagascar et du Kenya, Espace, Populations et Sociétés, 2018-3, numéro spécial Population, production et alimentation en Afrique subsaharienne mis en ligne le 30 janvier 2019. http://journals.openedition.org/eps/8210

GOLAZ V., SAJOUX M., 2018, Politiques publiques et vieillesses dans les Suds, Les Impromptus du LPED n°4, Marseille, Laboratoire Population Environnement Développement, 346p. http://www.lped.fr/les-impromptus-du-lped-4-politiques-publiques-et.html

GOLAZ V., 2018, Mobilité spatiale, famille et accès aux ressources. Comprendre les sociétés est-africaines et leurs transformations, Mémoire d'habilitation à diriger des recherches, Université Paris Descartes, 199p.

MEDARD C., GOLAZ V., 2018, « Entwined values: protecting and subdividing land in Buganda », Critical African Studies, 10:1, p.47-66, doi: 10.1080/21681392.2018.1491802.

BRINGE A., GOLAZ V., 2017.- Manuel Pratique pour l’analyse multiniveau, Méthodes et savoirs n°9, Paris, INED, 118p.

GASTINEAU B., GOLAZ V. (coord.), 2017.- Etre jeune en Afrique rurale, Afrique contemporaine n°259.

GOLAZ V., WANDERA S.O., RUTAREMWA G., 2017, « Understanding the vulnerability of older adults: extent of and breaches in support systems in Uganda », Ageing and Society, 37 (1), p.63-89. DOI:10.1017/S0144686X15001051. Publié en-ligne le 17 septembre 2015.

Activités d’enseignement, autres fonctions, titres

Projets financés
-2019-2022: ANR franco-suisse, projet //Self-accomplishment and local moralities in East Africa// (Salmea)
-2018-2020: Truman Institute Research Grant
-2010-2014: AIRD/JEAI, projet M-PRAM (http://mpramea.wordpress.com/)
-2009-2013: ANR franco-britannique, projet //Des ménages à ménager: les implications des collectes standardisées pour comprendre les relations intergénérationnelles// (HH-MM) (http://www.householdsurvey.info/)
-2009-2013: ANR Enfants, enfance, projet //Enfants victimes, enfants précaires et jeunesse violente en Afrique de l'Est// (EVEPJVAE)

Enseignement:
Je suis chargée de cours à Aix-Marseille Université depuis 2013.
• 2018-… : Cours « Démarche quantitative en SHS » (15h/45h), M1 MASS de Aix Marseille Université, 1er semestre .
• 2013-… : Cours « Démographie : sources et analyse des données » (30h), M1 MASS de Aix Marseille Université, 2e semestre.

Je participe et co-organise également des sessions de formation au Sud, à l’attention de jeunes chercheurs.