Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/19893/picto.fr.population.societes.2014.511.crise.pilule.nouveau.modele.jpg

La crise de la pilule en France : vers un nouveau modèle contraceptif ?

Population et Sociétés

511, mai 2014

n° ISSN 0184 77 83

Les pilules de 3e et 4e génération ont fait l’objet d’une controverse importante fin 2012 - début 2013 ayant abouti à la fin de leur remboursement dès mars 2013. Quelles en ont été les conséquences sur la contraception en France ? Analysant l’enquête Fécond menée quelques mois après, les auteurs examinent les évolutions récentes en matière de pratiques contraceptives et la contribution du débat médiatique à ces changements.

Le débat médiatique de fin 2012 - début 2013 sur les pilules n’a pas entraîné de désaffection vis-à-vis de la contraception mais le recours à la contraception orale a diminué, passant de 50 % en 2010 à 41 % en 2013. Une partie des femmes ayant opté pour d’autres méthodes, notamment le stérilet (pour les plus diplômées), le préservatif ou des méthodes dites naturelles (pour les plus précaires). De nouvelles inégalités sociales vis-à-vis du recours à la contraception sont par ailleurs apparues. Le débat de 2013 a contribué à une diversification des pratiques contraceptives, même si la pilule reste prépondérante.

Nathalie Bajos

Mylène Rouzaud-Cornabas

Henri Panjo

Aline Bohet

Caroline Moreau

et l’équipe Fécond

Du même auteur

Sur le même thème