Barrière à l'effectivité de la santé et des droits sexuels et reproductifs pour toutes et tous

L’objectif est d’étudier, sous diverses dimensions, les barrières à un accès effectif et de qualité aux soins en matière de santé sexuelle et reproductive, en analysant à la fois les effets de l’encadrement légal, des normes sociales, des pratiques des professionnell.es de santé et des publics concernés. Les collectes de données, tout comme les analyses menées, peuvent concerner à la fois la population générale et/ou des populations minorisées et stigmatisées, éloignées des soins de santé.
L’analyse des normes de genre et de leurs effets en matière de sexualité, de contraception, d’accès aux soins ; la prise en compte des violences de genre et de leur impact sur les parcours sexuels et reproductifs ; l’étude de l’encadrement législatif et social de l’accès aux soins, sont les thématiques principales de cet axe.

La santé sexuelle et reproductive et les droits afférents seront étudiés au prisme des nombreux rapports de dominations, notamment des rapports de genre, qui peuvent les impacter.
La question des droits (légaux comme sociaux) et en creux, celle des exclusions qu’ils peuvent sous-tendre, est prise en compte dans une perspective de compréhension globale des parcours de vie des personnes.

Il s’agira d’étudier comment les diverses caractéristiques sociales des personnes peuvent contraindre de manière plus ou moins prononcée l’accès aux soins et l’effectivité et la qualité des soins ; il s’agira également de donner à voir quels peuvent être les parcours plus confrontés à des freins en matière de santé sexuelle et reproductive. Ces barrières sont donc étudiées en tenant compte des positions spécifiques des individus au sein des rapports sociaux.

Les travaux menés au sein de cet axe mobilisent de nombreuses sources de données élaborées dans le champ des sciences sociales et/ou de la santé publique : enquêtes qualitatives et quantitatives, données de santé, enquêtes en population générales ou auprès de publics spécifiques, analyse des textes encadrant les droits (au niveau et légal comme au niveau des droits sociaux). L’évolution du droit, des normes, des pratiques professionnelles, et les effets des différents rapports de domination qui sous-tendent un accès inégal aux soins et qui altèrent les parcours sexuels, affectifs, reproductifs sont au cœur de notre méthodologie d’enquête et d’analyse des données. Les travaux sont menés à partir des outils mobilisés par les diverses disciplines représentées dans notre équipe : démographie, épidémiologie, sociologie quantitative et qualitative, histoire.

Participants