Rechercher une publication

Recherche par collection
Afficher plus de champs
/fichier/s_rubrique/27372/popu_1704_picto.jpg

L’évolution démographique récente de la France : de forts contrastes départementaux

Collection : Conjoncture démographique

2017

Au premier janvier 2017, la France comptait près de 67 millions d’habitants, soit un accroissement annuel de 4,0 ‰. L’indice conjoncturel de fécondité poursuit sa baisse en 2016, notamment chez les femmes de 25 à 29 ans, groupe d’âges dans lequel la fécondité est la plus forte. Le nombre de titres de séjour délivrés augmente légèrement et est à son plus haut niveau depuis 1998. Les ressortissants bénéficiant de ces titres représentent 0,32 % de la population française au 1er janvier 2015 (contre 0,30 % en 2014). Le nombre de mariages continue de baisser pour les couples hétérosexuels et les couples de même sexe, alors que les pacs augmentent. Les couples mixtes, composé d’un conjoint de nationalité française et l’autre de nationalité étrangère (18 % du total des unions) se distinguent par un plus grand écart d’âge entre conjoints. En 2016, la mortalité recule de nouveau après une année 2015 marquée par une épidémie de grippe. L’écart d’espérance de vie entre les femmes et les hommes diminue encore et atteint 6,1 ans en 2016. D’un département à l’autre, les comportements démographiques présentent de fortes disparités, probable reflet d’inégalités sociales et économiques des territoires, ainsi que géographiques (départements frontaliers) et culturelles (mortalité et nuptialité).

  • Didier Breton

Magali Barbieri

  • Hippolyte d’Albis

Magali Mazuy

Du même auteur

Sur le même thème