Rechercher une publication

Afficher plus de champs
@@src2@@

La hausse des ruptures et des remises en couple chez les cinquante ans et plus

Population et Sociétés

586, février 2021

Les divorces et ruptures d’union sont devenus beaucoup plus fréquents depuis un demi-siècle, comme les remises en couple ensuite. Qu’en est-il pour les personnes de 50 ans et plus ? S’appuyant sur différentes sources, Anne Solaz nous explique que ces personnes ont également été touchées par le phénomène, et examine les différences de parcours conjugal entre générations et entre femmes et hommes en France.

Parmi les individus nés dans les années 1930, seuls 4 % des hommes et 5 % des femmes ont vécu en couple plusieurs fois à 50 ans. La grande majorité n’a connu au cours de sa vie qu’une seule union corésidente, le plus souvent mariée. Parmi les générations nées trente ans après, dans les années 1960, un quart des hommes et des femmes de 50 ans ont déjà connu au moins deux unions. Les hommes reforment plus fréquemment un couple à tous les âges que les femmes. Ces écarts sexués se creusent avec l’avancée en âge : ils ont un quart de chances de plus qu’elles à 50 ans, trois fois plus de chances à 73 ans. Les divorces de seniors sont en hausse.

Du même auteur

Sur le même thème