Combien y-a-t-il de mariages mixtes en France ?

Plus d’un mariage célébré en France sur sept est un mariage mixte : une personne de nationalité française épouse une personne de nationalité étrangère.
En 2012, 16 237 mariages ont uni une Française et un étranger et 15 810 un Français et une étrangère. Ces 32 047 mariages mixtes représentent un peu plus de 13% des 239 840 mariages célébrés en France métropolitaine. Cette part est assez stable depuis cinq ans.
Dans la majorité des mariages mixtes, le conjoint ou la conjointe étranger(ère) possède la nationalité d’un pays d’Afrique du Nord. Suivent les ressortissants de l’Union européenne, d’Afrique sub-saharienne et d’Asie. Quand le marié est étranger, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Portugal et la Turquie arrivent en tête. Pour les mariées étrangères, il s’agit du Maroc, de l’Algérie, la Russie, la Chine et du Portugal (chiffres 2011).  

Plus d’un mariage célébré en France sur sept est un mariage mixte : une personne de nationalité française qui épouse une personne de nationalité étrangère.

En 2015, les mariages mixtes représentent 14 % des mariages célébrés en France, ils représentaient 6 % en 1950. Parmi les 236 300 mariages conclus en 2015, 33 800 d’entre eux ont uni une personne de nationalité étrangère et une personne de nationalité française. 51 % de mariages mixtes (hors mariages entre personnes de même sexe) célébrés en France unissent un homme de nationalité étrangère et une femme de nationalité française. Dans 37 % des cas, le conjoint ou la conjointe étranger-ère possède la nationalité d’un pays d’Afrique du Nord, suivent les ressortissants de l’Union européenne (22 %) et d’Afrique subsaharienne (14%).